Découvrez-les tous : Monuments


Dordrecht compte près de 900 monuments classés, 700 monuments municipaux et un grand nombre de bâtiments emblématiques. Façades originales, demeures, églises et autres constructions sont situées essentiellement dans le cœur historique de la ville et la partie qui date du dix-neuvième siècle.

Avec ses bâtiments datant du Moyen-Âge, ses façades caractéristiques, ses maisons patriciennes élégantes, ses entrepôts, églises et châteaux d’eau, Dordrecht est une véritable ville monumentale. Vous en lirez plus ici sur certains de ces monuments.

Stadhuis
La façade néo-classique dont le Stadhuis (Hôtel de ville) a été doté au dix-neuvième siècle recouvre le secret médiéval qui se cache derrière : ce bâtiment avec ses caves aux voûtes d’arêtes et sa toiture avec des charpentes en bois originales a été construit au quatorzième siècle en tant que bourse de commerce flamande. Le Conseil municipal s’y est installé en 1544. Lors de votre visite, vous découvrirez la Jachtkamer (salle de la chasse), les cellules de prison du dix-huitième siècle au grenier et la salle des mariages avec ses peintures murales de Reinier Kennedy.

Hofjes
Entre la Bagijnhof et la Vriesestraat se situent les petites maisons de la Regenten- of Lenghenhof. En fait, cette cour des femmes administrée par des régents et datant de 1755 se compose de plusieurs petites cours, la partie la plus ancienne se trouvant du côté de la Bagijnhof. Arend Maartenszoon fonda en 1625 la cour des femmes pauvres qui porte son nom dans la Museumstraat. Autour d’un jardin intérieur avec ses arbres séculaires et son puits s’alignent les petites maisons de nos jours habitées par des hommes et des femmes.

Dordts Patriciërshuis
Derrière la façade imposante de l’immeuble situé au numéro 9 du Wolwevershaven se dresse la ‘Dordts Patriciërshuis, Museum aan de Maas’ (Maison patricienne de Dordrecht, Musée au bord de la Meuse), qui replonge le visiteur dans l’atmosphère d’une demeure patricienne de Dordrecht à la fin du dix-huitième siècle. Meubles et objets de style Louis XVI, dessins et peintures ornent les pièces historiques de cette demeure ancienne. Depuis la pièce ronde appelée Maaskamer (chambre de la Meuse), on a une vue impressionnante sur les trois rivières Oude Maas (Ancienne Meuse), Noord et Merwede.

Munt van Hollant
La porte Muntpoort en grès sur la Voorstraat, qui date de 1555, donne accès au Muntgebouw (Hôtel de la Monnaie) où, de 1367 à leur abolition en 1806, les monnaies de Hollande et de Zélande étaient frappées. Les armoiries hollandaises sont accrochées au-dessus de l’entrée du bâtiment principal. Au Dordrechts Museum (Musée de Dordrecht), on peut voir le portrait des Maîtres de la Monnaie, peint par Samuel van Hoogstraten en 1674.

’t Zeepaert
Ce bâtiment qui date des environs de 1495 est la plus ancienne habitation de Dordrecht et compte parmi les plus anciennes maisons des Pays-Bas. Sa façade de style gothique tardif en belle pierre de Namur comprend les ancres ornementales et fenêtres à croisée originales. Cette maison a été habitée par un savonnier, un brasseur et des marchands. L’intérieur a conservé un grand nombre des éléments originaux des différentes périodes. Après une restauration, ce bâtiment est utilisé comme lieu de réunion.

Kyck over den Dyck - Dordrecht klein // kyck_over_den_dyck.jpg (46 K)Église Augustijnenkerk
Le bâtiment principal du couvent des Augustins (de nos jours Het Hof, La Cour) était l’église. On ne sait pas comment à l’origine l’église du cloître était aménagée. Après un incendie en 1512, l’église a été reconstruite. En 1776, la façade avant a été aménagée dans un style dit du ‘Waterstaat’ précoce. D’éminents habitants de Dordrecht (parmi lesquels Aelbert Cuyp) sont enterrés dans cette église. On remarquera sa chaire, son orgue Maarschalkerweerd, la voûte en berceau en bois et autres éléments historiques.

Kyck over den Dyck
Des nombreux moulins de drainage des polders, moulins à blé, à scier, à huile et à malt qui fonctionnaient autrefois à Dordrecht, un seul a survécu : le moulin à galerie Kyck over den Dyck qui se dresse de toute sa hauteur au-dessus de la Noordendijk. Le moulin à malt construit en 1713 a été utilisé plus tard pour moudre les céréales. Il a retrouvé cette fonction après la dernière restauration. Le samedi, les ailes tournent. Depuis la galerie, vous pouvez admirer la vue et, dans la boutique, des produits de meunerie tels que farine et gâteaux sont en vente.

Pour en savoir plus
Voir à Monuments
Online brochure Dordrecht

 

  • print
Content VVV Idee